L’Everyday Gallery présente la première exposition en galerie de Lionel Jadot

L’Everyday Gallery présente la première exposition en galerie de Lionel Jadot


L’Everyday Gallery à Anvers présente la première exposition en galerie du myriapode créatif belge Lionel Jadot.

Sous le titre ‘Enthrone Dethrone’, Jadot présente du 20 juin au 16 août,  dans la galerie de Boris Devis, une série de sculptures exceptionnels: des sièges ou ‘trônes’ fabriqués à partir d’éléments collectionnés par Jadot au fil des années comme des objets abandonnés, cassés, trouvés, recyclés, des objets avec une histoire. Pour Jadot, travailler n'est rien d'autre que jouer, recycler, assembler, toujours avec un clin d'oeil au contexte local, aux autres cultures et au passé. Il casse les codes, mélange les genres, combine les matériaux et mixe les couleurs. 

Lionel Jadot est d’abord connu comme un artisan polyvalent, fabricant de meubles, architecte et architecte d’intérieur, qui crée des objets fonctionnels. Descendant de la célèbre famille d'ébénistes bruxelloise Van Hamme, et faisant de l'atelier son terrain de jeu, Jadot s'empara très tôt du savoir-faire de l'ébénisterie. Avec son approche des projets d'ensemble, il a développé ses connaissances et son art.

Jadot est surtout connu pour ces intérieurs eclectiques : il a décoré entre autres l’hôtel Jam et le glacier Gaston à Bruxelles. En 2017, l’architecte d’intérieur a collaboré avec la start-up "Cohabs", qui propose des maisons partagées. Sur la scène internationale, il a imaginé l’intérieur du nouveau restaurant parisien du célèbre chef Marc Veyrat. En 2018, il a mis le pied à l’étrier de l’immobilier belge en décorant dans un style on ne peut plus éclectique qui lui est propre le centre de coworking Silversquare au boulevard du Triomphe.

Rien d’étonnant à ce que sa première exposition solo ait lieu à l’Everyday Gallery. Avec son énergie irrépressible, sa vision ouverte de l’art, sa liberté d’esprit et son approche avant-gardiste et anti-conformiste, il est chez lui dans cette galerie, dont la vocation est d’exposer des créateurs dotés d’une forte personnalité et capables de saisir, dans leurs œuvres, l’esprit du temps et le contexte social. Quitte à jeter par-dessus bord prescriptions techniques et règles conventionnelles. 

L’Everyday Gallery ne cesse de repousser les limites des arts visuels et appliqués, de la fonctionnalité et de l’esthétique. C’est pourquoi, à côté de la peinture et de la sculpture, elle n’hésite pas à exposer les œuvres ambiguës d’Elissa Lacoste, touche-touche ou Messgewand. Autant d’artistes révolutionnaires dans leur approche et leur vision, parmi lesquels Lionel Jadot s’inscrit tout naturellement. « Appelé art trouvé ou trash art, le myriapode artistique Lionel Jadot est l’artiste d’avant-garde international par excellence dans ce genre. Nous sommes donc très heureux de pouvoir présenter sa toute première exposition en Belgique avec la galerie", déclare Devis.

Mais il y a plus: Jadot est indissociablement lié à l’ouverture de la galerie.

« Au moment même où j’étais bouleversé, à Milan, par la nouvelle approche artistique de certains titulaires de masters d’Eindhoven, j’ai entendu parler du projet Zaventem Ateliers de Lionel Jadot. Il avait acheté une papeterie du XVIe siècle pour en faire une pépinière créative hors normes. Voilà une aventure que j’avais envie de partager ! Immédiatement, l’idée m’est venue d’héberger chez Jadot tous ces artistes multifonctionnels et bourrés de talent que j’avais découverts et d’y lancer une résidence artistique, ALFA.Brussels. J’y invite des créateurs à produire ensemble des œuvres nouvelles. » 

— Boris Devis

Selon Davis, cette production méritait une vitrine. C’est ainsi qu’est née l’Everyday Gallery, qui combine les créations des artistes en résidence à Zaventem avec celles d’artistes avant-gardistes invités. Elle n’a pas tardé à devenir la galerie de référence pour les créateurs multidisciplinaires qui touchent à la mode, à l’architecture, à l’art et au design. 

Avec l’exposition de Jadot à Anvers, la boucle est presque bouclée. « À Zaventem, je me suis évidemment familiarisé avec l’œuvre fantastique de Lionel. Son approche maximaliste unique est en parfait accord avec ce que notre galerie veut exposer. Du coup, nous ne pouvions que proposer à cet homme chaleureux une exposition solo. Luckily he said yes ! », conclut Devis.


Lionel Jadot

Enthrone Dethrone
20 juin - 16 août 2020

Everyday Gallery
Jos Smolderenstraat 18, 2000 Anvers