Stephan Balkenhol expose à la ferme Bremdonck

Stephan Balkenhol expose à la ferme Bremdonck

La KETELEER GALLERY propose une exposition personnelle de Stephan Balkenhol  (°1957. Fritzlar/Hesse, Allemagne), réunissant une série d’œuvres nouvelles, dont 2 statues en bronze présentées pour la première fois.

Stephan Balkenhol est un sculpteur allemand, qui doit à son style unique une place sans équivalent dans le monde de l’art contemporain. Balkenhol est surtout connu pour ses sculptures ‘sèches’ - des figures anonymes, humaines et animales, grossièrement taillées, hyper simplistes, recouvertes d’une couche de peinture mate.

Il s’agit de la première exposition solo de Stephan Balkenhol, sculpteur mondialement célèbre, avec la galerie. Elle symbolise sa collaboration inédite avec le Deweer Gallery Estate, dont la KETELEER GALLERY a repris la programmation artistique à la fin de l’année dernière.

Balkenhol est lié à la famille Deweer depuis une quarantaine d’années, et leur coopération a contribué à l’internationalisation de la galerie comme de l’artiste. C’est pourquoi la KETELEER GALLERY est heureuse et fière de prolonger cet ‘héritage’. Comme cadre de la première exposition solo, elle a choisi la ferme Bremdonck à Brasschaat.

Stephan Balkenhol
19.09.2020 – 15.11.2020
Inauguration les 19 et 20 septembre, 14h – 18h. 
KETELEER GALLERY | BREMDONCK
Bredabaan 93,
2930 Brasschaat

L’artiste sera présent le 19 septembre.  


La ferme Bremdonck

La ferme Bremdonck, qui est un des plus anciens bâtiments de la région, est utilisée depuis le XIVe siècle comme habitation, étable et ferme. Sa rénovation en une galerie contemporaine s’est achevée au bout de 2 ans, en octobre 2019. Après des expositions avec Antoine Roegiers, Panamarenko et Camiel Van Breedam, c’est maintenant le tour de Stephan Balkenhol. Grâce au cachet historique du lieu et à l’originalité de la charpente, l’exposition de Stephan Balkenhol aura un caractère intime et insolite.  

La ferme est également dotée d’un complexe librairie, bar et jardin de sculptures, qui évoluera au cours des prochaines années. Dès à présent, le jardin et ses environs accueillent des sculptures de Tony Cragg, Panamarenko, Jan Fabre, Guillaume Bijl, Enrique Marty, Koen Theys, etc.

Story image
Story image

 

Stephan Balkenhol

Balkenhol crée des statues de petites et grandes dimensions, souvent taillées dans un seul bloc de wawa ou de peuplier, mais aussi des panneaux bidimensionnels en relief – portraits et paysages qui combinent peinture et sculpture – et des sculptures en bronze, conçues pour être placées à l’extérieur. Beaucoup de ses bronzes monumentaux se dressent dans l’espace public, aux quatre coins du monde.

Dès sa formation à l’Université des Beaux-Arts de Hambourg (1976 - 1982), Balkenhol veut sauver la figuration de l’art abstrait, minimal et conceptuel, alors omniprésent. Mais l’artiste ne prétend pas obliger le figuratif à véhiculer un message caché. Il veut montrer les gens tels qu’ils sont, avec leur forme visible et les choses dont ils sont faits – au propre comme au figuré. Ses sculptures directes, apparemment inachevées, évoquent des croquis rapides, des impressions fugitives, justifiées par l’immédiateté de la plupart de nos observations. Le spectateur doit remplir les vides, donner du sens. L’imagination et les associations passent par l’œil de celui qui regarde."Dans mes visions, mes statues deviennent une question, un miroir."

Çà et là, des éléments absurdes émergent : personnes avec têtes d’animaux, couples accouplés sur des vases antiques, figures monumentales aux jambes tendues… un sens de l’humour qui contrecarre le sérieux – apparent – des œuvres de Balkenhol et fait ressortir son enjouement. L’être humain n’est jamais réduit à la banalité. Au contraire, la quotidienneté des personnages de Balkenhol est un hommage à la valeur intrinsèque de l’être humain.