Modern Shapes Gallery et Atelier Jespers présentent une exposition solo d'Enric Mestre

Modern Shapes Gallery présente une exposition solo du céramiste espagnol Enric Mestre (° 1936, vit et travaille à Valence, Espagne) dans le magnifique espace avant-gardiste de l'Atelier Jespers. Mestre est reconnu dans le monde entier, a remporté de nombreux prix internationaux et a participé à de multiples expositions solos et en groupes à travers le monde. Il s'agit pourtant de sa toute première exposition en Belgique et d'une occasion unique de découvrir son travail dans le cadre étonnant du bâtiment moderne de l'architecte Victor Bourgeois. L’exposition, qui ouvrira ses portes le 6 septembre lors du Design September, s'inspire du plaisir de provoquer la confrontation entre l'espace architectural et les constructions spatiales sobres mais poétiques d'Enric Mestre. L'art de Mestre est celui du théâtre abstrait-silencieux. Ses sculptures sont des objets à géométrie imbriquée, dans lesquels le jeu de la lumière et de l'ombre crée des scènes uniques pour l'imagination. Les objets sculpturaux de Mestre apparaissent comme des constructions spatiales sobres : des structures architecturales nées sous forme de plaques de couleurs sobres dominées par des angles droits. Mais les apparences peuvent être trompeuses : ces objets ont un charme poétique qui fait transcender le rationnel et le froid. Il y a quelque chose de profondément spirituel dans ce travail. Bien que ces objets soient souvent soigneusement planifiés et développés, Mestre insiste sur l'intuition - comme s'il s'agissait d'une sorte de poésie constructive qui contrôlerait les expressions personnelles sans les éliminer.


Enric Mestre
6 septembre - 7 octobre 2018 

Jeudi 06/09 & Vendredi 07/09 de 13:00 à 18:00
Samedi 08/09 OPENING NIGHT de 13:00 à 22:00
Dimanche 09/09 de 13:00 à 18:00
Jeudi 13/09, 20/09, 27/09 & 04/10 de 13:00 à 18:00 
Et tous les autres jours sur rendez-vous

 

ATELIER JESPERS
Avenue du Prince Héritier 149
1200 Bruxelles

-----------------------------

Enric Mestre

Enric Mestre est né en 1936 à Alboraia, dans la banlieue de Valence, où il a toujours son atelier. Il est l'un des céramistes les plus respectés de sa génération et ses œuvres ont été exposées et collectionnées dans de nombreux pays d'Europe, d'Asie et aux USA. Après des études de dessin et peinture, il se passionne pour la poterie et suit des cours à l'École de céramique de Manises où enseigne Alfons Blat. Là, il assimile une riche tradition espagnole, mais s’ouvre aussi au monde de la céramique orientale (Japon). En 1969, il obtient un poste de professeur de céramique à l'École des arts appliqués de Valence. Le tournant définitif dans son œuvre a lieu quelques années plus tard, lorsque, découvrant les recherches contemporaines à la Biennale internationale de Faenza (Italie), Mestre abandonne définitivement la céramique "utilitaire" pour se consacrer à la sculpture. Sa connaissance parfaite des techniques de façonnage et de cuisson du grès lui permet de créer et décliner un monde de formes géométriques aux couleurs et aux matières savamment orchestrées. Il était professeur à l'École des Artisans, qui fait aujourd’hui partie de l'École d'Art et de Design de Valence, l’EASD (Escola d’Arts i Superior de Disseny). Mestre est également membre de l'Académie Internationale de la Céramique (IAC) et pendant plusieurs années, il a été membre du Conseil de l'IAC, ce qui lui a permis d’organiser le congrès de l'IAC 1986 à Madrid (Madrid-Valence). Mestre a été récompensé lors de plusieurs événements internationaux et a reçu la médaille d'or de l'État de Bavière à Munich (1976) et le Bayerischer Staatpreis Lotte Reimers (2010), ainsi que d'autres prix en Espagne.

 

-----------------------------
 

Modern Shapes Gallery

Modern Shapes Gallery à Anvers a été fondée en 2012 par Michaël Francken, un passionné de céramique comme forme d'art. Modern Shapes est autant une galerie qu'une plateforme curatoriale. Une galerie, car elle présente cinq à six expositions par an, dédiées aux artistes céramistes émergents et établis. Une plateforme curatoriale, car elle présente une sélection très personnelle et variée d'objets, souvent à la frontière entre design, art et architecture. Le goût personnel et décalé de Michaël Francken lui a donné l’idée de créer un programme qui associe des maîtres céramistes du XXe siècle à des artistes plus contemporains qui travaillent sur l'équilibre entre l’abstrait, le sculptural et l’architectural. Leur point commun ? Ils témoignent tous de l'artisanat et de la présence sculpturale.


-----------------------------

Atelier Jespers

L’Atelier Jespers a été construit en 1928 par Victor Bourgeois pour son ami le sculpteur Oscar Jespers, et est resté ouvert jusqu'à la mort de ce dernier en 1970. Cet espace de plus de 400 m² était à la fin des années 1920 un point de rencontre central pour les artistes avant-gardistes de toute l'Europe. En septembre 2015, Jean-François Declercq a décidé d'en faire un centre d'art, un espace dédié aux rencontres et aux expositions. Sous le nom d'Atelier Jespers, le bâtiment a retrouvé sa vocation première : présenter. Dans un contexte moderniste, il abrite aujourd'hui des projets artistiques de toutes sortes, y compris le design, les techniques mixtes et la musique, avec l'humble ambition d'établir un dialogue entre l'intention de Victor Bourgeois et les travaux actuels.

A propos de Club Paradis | PR & Communications