Le MACS se prépare pour la réouverture le 18 mai

Le MACS se prépare pour la réouverture le 18 mai

Pendant toute la durée du confinement, le MACS - Musée des Arts Contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles au Grand Hornu - s'est fixé comme priorité de garder le contact avec son public et plus particulièrement de poursuivre sa mission de sensibilisation à l'art contemporain. Plusieurs initiatives ont été développées et ensuite partagées sur les réseaux sociaux, sur le site web et via la newsletter de l'institution.

Afin de prolonger son travail de médiation hors les murs, le MACS a dès le début de la quarantaine crée une série d'activités pour les enfants intitulée Pas de repos pour nos expos. Chaque semaine, une nouvelle fiche d'activité, à la fois pratique, ludique et imaginée à partir des oeuvres de l'exposition Representing the Work de l'artiste américain Matt Mullican, est diffusée. Elle permet aux plus jeunes et à leurs parents de découvrir et d'experimenter les nombreuses pratiques artistiques auxquelles a recours l'artiste dans son oeuvre encyclopédique.

Depuis peu, le MACS propose également au public la séquence Une oeuvre, un regard : de courtes capsules vidéo réalisées par les membres du personnel et présentant des oeuvres de Matt mullican ; une manière de fait découvrir Representing the Work, une exposition riche de plus de 1.000 images, tout en préservant le lien humain que le musée souhaite entretenir avec les visiteurs.

Au-delà de ces initiatives particulières, le MACS veillie à rester actif sur les réseaux sociaux en illustrant les oeuvres de la collection mais aussi par exemple, à travers des quizz interactifs sur sa page Facebook ou encore par le relais d'informations en lien avec le musée et la culture en général.

Après plus de huit semaines de fermeture, le MACS ouvrira ses portes le 18 mai prochain et permettra au public de vivre à nouveau l'experience du face-à-face avec l'oeuvre d'art. Cette réouverture sera progressive et respectueuse des consignes sanitaires transmises par le gouvernement afin de pouvoir la sécurité des visiteurs et du personnel du musée. Par ailleurs, le musée poursuivra les différents actions mises en places sur les réseaux sociaux.

Plus d'infos ici