Le M HKA présente la première exposition rétrospective de l'artiste belge Els Dietvorst

Le M HKA présente la première exposition rétrospective de l'artiste belge Els Dietvorst

Exposition prolongée jusqu'au 6 septembre 2020

*Dooltocht/A desperate quest to find a base for hope, la première exposition rétrospective de l’artiste anversoise Els Dietvorst au M HKA, présente un panorama cohérent de son œuvre vaste et complexe, qui se compose, entre autres, d’actions sociales, de documentaires, de film et vidéos, de sculptures en argile, de textes de théâtre, de dessins à l’encre et d’installations. *Dooltocht/A desperate quest to find a base for hope marque également le retour de l’artiste dans notre pays – après avoir vécu et travaillé plus de dix ans en Irlande – pour passer un doctorat à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers.

À travers son œuvre plastique, cette artiste engagée tente de transmettre une préoccupation sociale. Dans les différentes disciplines qu’elle pratique, Dietvorst trouve des formes d’expression hautement personnelles et concentre son œuvre sur les multiples canaux de communication sociale ainsi que sur les relations et les conflits interpersonnels. Cela se traduit par des projets socio-artistiques impressionnants, comme De terugkeer van de zwaluwen [Le retour des hirondelles] (1999-2004) dans le quartier Anneessens à Bruxelles, ou Koningskinderen [Enfants royaux] (2003) à la prison pour mineurs de Mol. Dietvorst accorde par ailleurs une attention particulière à la position de l’étranger, du marginal, de l’exclu et focalise son regard – parfois au long de plusieurs années – sur des personnes et des événements qui passeraient inaperçus autrement. Ainsi, en 2003, elle a suivi Luigi, un immigré italien qui gardait des moutons sur les rives du canal Bruxelles-Charleroi, dont elle a réalisé un portrait authentique dans Lied voor de prijs van een geit [Chanson pour le prix d’une chèvre].

L’œuvre d’Els Dietvorst s’articule autour de la coopération, de la communication et de la conscience sociale et écologique. L’exposition *Dooltocht/A desperate quest to find a base for hope est en quête d’un registre pour présenter cette complexité, car si énergique que soit son art, il y est essentiellement question de fragilité, de transformation et de métamorphose. La spécificité et la diversité des disciplines auxquelles elle a recours sont étroitement liées à la teneur. *Dooltocht/A desperate quest to find a base for hope souhaite en donner une image cohérente, avec des choix précis et pertinents présentés de manière idiosyncrasique, qui offre la possibilité de prendre du temps et d’établir des mises en lien.

*Dooltocht/A desperate quest to find a base for hope  s’inscrit dans la continuité de la série d’expositions dans lesquelles le M HKA présente une rétrospective spécifique aussi bien d’artistes contemporains (Laure Prouvost, Anne-Mie Van Kerckhoven, Otobong Nkanga) qu’historiques (Chantal Akerman, Marcel Broodthaers, James Lee Byars, Joseph Beuys, Robert Filliou), avec l’accent mis sur le potentiel de pertinence contemporaine de l’œuvre.

Els Dietvorst
*Dooltocht/A desperate quest to find a base for hope
07.02–06.09.2020
M HKA