La Triennale de Bruges 2021 dévoile les dates et la liste des artistes et architectes participants de TraumA, la troisième édition du parcours artistique

La Triennale de Bruges 2021 dévoile les dates et la liste des artistes et architectes participants de TraumA, la troisième édition du parcours artistique


Du 8 mai au 26 septembre 2021, Bruges accueille à nouveau l’art et l’architecture contemporains. Durant la troisième édition de la Triennale de Bruges, le parcours artistique trisannuel, 12 artistes et architectes présentent des nouvelles installations temporaires dans le coeur historique de Bruges, la ville du patrimoine mondial. Avec le thème choisi, TraumA, cette troisième édition change l’orientation de l’espace public, vers certaines dimensions cachées de la ville et de ses habitants. 

La Triennale de Bruges est une exposition thématique réunissant des créations d’artistes et d’architectes dans l’espace public. La Triennale de Bruges 2021 opte pour un discours à plusieurs voix, combinant  l’imagination, la beauté, l’obscurité et la participation. 

L’exposition explore la perception et l’expérience subjective de l’espace urbain, telles qu’elles sont alimentées par l’actualité et le passé, le rêve et le cauchemar. Cette édition oscille entre le présent et le caché. Entre le privé et le public. En même temps, elle mise sur l’image de Bruges, fondée sur l’approche de Bruges-la-Morte, au XIXe siècle, comme ville présymboliste.

L’équipe de commissaires d’expositions, composée de Till-Holger Borchert, Santiago De Waele, Michel Dewilde et Els Wuyts, a sélectionné 12  artistes et architectes, dont 3 Belges, qui contribuent – chacun(e) à sa manière -  au thème TraumA.

Artistes et architectes invités :

  • Amanda Browder (US)
  • Nadia Kaabi-Linke (TN/UKR/DE)
  • Jon Lott (US)
  • Joanna Malinowska & C.T. Jasper (PL/US)
  • Nadia Naveau (BE)
  • Nnenna Okore (US/NIG/AUS)
  • Henrique Oliveira (BR)
  • Hans Op de Beeck (BE)
  • Laura Splan (US)
  • Gijs Van Vaerenbergh (BE)
  • Adrián Villar Rojas (AR)
  • Héctor Zamora (MX)

 

Leurs créations sculpturales, architecturales et organiques joueront sur la complexité, la diversité et le dynamisme de la ville de Bruges. Ils parcourent les ruelles, passent par les portes de derrière, pénètrent dans les cours intérieures et sur les chantiers de cette ville apparemment parfaite qu’est Bruges. Leurs interventions et créations temporaires entrent en dialogue avec la ville, ses habitants et ses visiteurs. Et l’implication des Brugeois dans le processus de création de certaines d’entre elles, rend l’aventure encore plus passionnante. Outre le parcours dans l’espace public, les thèmes de TraumA sont abordés dans l’exposition de la Poortersloge. Les noms de ces artistes seront communiqués à une date ultérieure.


ÉQUIPE CURATORIALE :

Aux espaces publics et privés qui étaient le sujet des éditions précédentes et auxquels les interventions artistiques ont conféré une signification nouvelle, TraumA ajoute une dimension supplémentaire: la dimension de l’espace perçu, où le présent et le passé, le rêve et le cauchemar revendiquent la subjectivation de l’expérience individuelle de la ville et tablent sur la vision de Bruges-la-Morte comme ville symboliste avant la lettre pour remettre en question l’image de Bruges.

TraumA, la Triennale de Bruges 2021, présente un récit polyphonique, où l’ambiguïté est illustrée, l’imagination et les sens excités et la frontière entre les espaces public et privé renégociée. Un parcours qui met en valeur toutes les facettes de Bruges et s’ouvre aux expériences et aux discours. Une incursion dans les coulisses de l’imaginaire urbain. Cette fois encore, le point de départ est la Loge des Bourgeois (Poortersloge), où une exposition suscite la réflexion et l’imagination sur ce thème. 

Les artistes et architectes sont invités à s’interroger sur les dimensions cachées de la société. Des strates historiques sont mises à nu, des intrigues oubliées ou dissimulées reviennent à la surface. Le parcours joue sur l’imagination, le faste et la splendeur, mais aussi sur l’‘Unheimliche’, l’‘uncanny’, le macabre et l’étrange tapis dans les profondeurs.

MAIRE DIRK DE FAUW:

Traditionnellement, notre ville exploite sa vitalité et sa magie pour jouer un rôle moteur dans le domaine de la culture. Aujourd’hui, avec l’ambition de rester à la pointe de la culture, nous braquons les projecteurs de la Triennale sur l’architecture et l’art contemporains. Les éditions précédentes ont prouvé que Bruges continue à inspirer artistes et créateurs. En 2015, Bruges est devenue momentanément une mégapole fluide, et l’image iconique de Skyscraper, la gigantesque baleine brugeoise de 2018, reste imprimée dans nos mémoires. Avec la troisième Triennale de Bruges, nous avons l’audace de déshabiller la ville, de ne pas nous arrêter à ses façades majestueuses, mais d’autoriser Brugeois et visiteurs à la découvrir dans toute sa complexité. Il y faut un certain courage, mais nous n’en manquons pas.

Bien que Bruges soit pour beaucoup une destination de rêve, sa perfection apparente n’exclut pas la pauvreté, la solitude et l’angoisse. Bruges est bien davantage qu’une image léchée pour cartes postales et guides touristiques. La Triennale de Bruges 2021 n’élimine pas – bien au contraire – cet aspect de Bruges. Mais, à travers ses interventions artistiques et architecturales, elle révèle, au-delà du visible, la vulnérabilité de la ville. 

L'ÉCHEVIN DE LA CULTURE NICO BLONTROCK :

Les rencontres culturelles sont plus importantes que jamais. La force de la culture est la force de Bruges. La Triennale de Bruges 2021 sera une édition culturelle et architecturale à la hauteur de nos aspirations. L’impact sera considérable quand, après le silence imposé de 2020, Bruges s’exprimera à nouveau, par la voix de talents internationaux, dans le langage qui lui est propre: le langage de la création culturelle innovante


À PROPOS DE LA TRIENNALE DE BRUGES 2021: TraumA

Tous les trois ans, la Triennale de Bruges introduit l’art et l’architecture dans le centre historique de la ville de Bruges, cadre unique figurant au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Depuis 2015, la Triennale de Bruges prolonge la série de triennales organisées en 1968, 1971 et 1974 autour des arts visuels  et désormais tombées dans le domaine public. Tous les trois ans, l’équipe artistique invite une sélection d’artistes et d’architectes (inter)nationaux à présenter de nouvelles interventions temporaires. À chaque édition, une dizaine d’installations dialoguent activement avec l’environnement, les canaux, les rues pavées, les maisons paisibles et les terrains vagues. Et, en s’engageant sur ce parcours fascinant, les visiteurs entreprennent une exploration estivale sur un problème sociétal.

La triennale de Bruges est une organisation de Brugge Plus, Musea Brugge, Kenniscentrum vzw et Cultuurcentrum Brugge, à la demande de la Ville de Bruges.


Triennale de Bruges 2021: TraumA
8 mai - 26 septembre 2021
Bruges
triennalebrugge.be

Infos et images sur demande:
Micha Pycke — Club Paradis
0486 680 070 — micha@clubparadis.be


Communiqué de presse TraumA_Triennale_FR_Final.pdf - 486 KB