La galerie Anna Marra et la galerie Nosco joignent leurs efforts pour ouvrir une nouvelle galerie nommée MARRA\NOSCO


La galerie Anna Marra (Italie) et la galerie Nosco (UK - France) annonce leur partenariat avec un entité appelée : MARRA\NOSCO.

La nouvelle galerie basée à Bruxelles ouvrira une nouvelle salle d’exposition en plus de celles déjà en activités par les deux fondateurs. Le partenariat accentuera et étendra la direction des deux galeries qui démontrent déjà une complémentarité avec une vision du programme artistique multidisciplinaire pour créer des dialogues entre les différentes générations d’artistes de continents variés ainsi que ceux signés par la nouvelle galerie sur la scène globale.

Ce n’est pas la première fois que les deux galeristes collaborent car en Mars 2021, alors que la crise sanitaire était au plus haut et que le monde de l’art était à l’arrêt, priorisant les expositions digitales et salles virtuelles, ils ont créé le projet Bubble’n’Squeak avec pour mission de supporter les jeunes artistes et d’atteindre une visibilité au travers des expositions physiques et de certaines foires. Le projet curatoriel a vu plus de 40 artistes et 4 expositions jusqu’à sa fin, en novembre 2021.

MARRA\NOSCO est situé au centre de Bruxelles, dans le charmant quartier de Ste Catherine, au premier étage d’un immeuble historique.

L’inauguration de l’espace apportera une sélection d’artistes représentés mais aussi des nouveaux avec le premier témoignage de ce qui suivra en 2022. L’exposition appelée « La Petite Chose Qui Compte », présentera le travail de : Andreea Albani, Norbert Filep, Carlos Martiel, José Carlos Martinat, José Luis Martinat, Nunzio, Radu Oreian, Andrew Orloski, Perino & Vele et Túlio Pinto.


La Petite Chose Qui Compte 
15 décembre 2021 - 19 février 2022
Galerie MARRA\NOSCO
Avec : Andreea Albani, Norbert Filep, Carlos Martiel, Jose Carlos Martinat, Jose Luis Martinat, Nunzio, Radu Oreian, Andrew Orloski, Perino & Vele, Túlio Pinto

Ouverture
Mercredi 15 décembre 2021, 17h30 – 20h30

Réception
Samedi 15 janvier, 11h00 - 19h00

Adresse
1er étage
Rue Locquenghein, 41 - 1000 Bruxelles

Ouvert du mercredi au vendredi, de 14h00 à 18h30 / samedi de 11h00 à 19h00
www.marranosco.com 


ARTISTES

  • Andreea Albani (1988, Bucarest, Roumanie), dessinatrice abstraite et peintre, dont l'œuvre conceptuelle ressemble à une archive mémorielle d'événements psychologiques, selon ses propres termes – « un alphabet visuel ».
  • Norbert Filep (1990, Roumanie), praticien du dessin conceptuel avec son graphite monochromatique figuratif évocateur sur papier, semblant s'engager avec la mort apparente de la peinture. En utilisant des géométries bien contrôlées, des répétitions, différentes couches de couleur ou de graphite, ou encore des matériaux comme le verre, Norbert Filep crée des compositions abstraites qui interrogent le rôle de l'imagerie contemporaine au sein d'une société bien numérisée.
  • Carlos Martiel (1989, La Havane, Cuba). L'artiste de performance cubain Carlos Martiel utilise son corps pour aborder les restrictions et les limitations de l'expérience vécue du corps masculin noir.
  • José Carlos Martinat (1974, Lima, Pérou) dont l'approche de l'appropriation passe par l'extraction d'éléments de la rue en décollant des pintas políticas, collections de moules en plâtre des fonderies où les héros du XIXe siècle étaient fondus dans le bronze, qui sont re-contextualisés par la suite.
  • José Luis Martinat (1974, Lima, Pérou), en s'appropriant, en manipulant et en déformant des matériaux préexistants, change le sens originel et génère la possibilité de nouvelles associations et interprétations.
  • Nunzio (1954, Cagnano Amiterno, Italie) traite dans son travail sculptural des possibilités formelles de différents matériaux tels que le bois, le plâtre et le plomb, et explore leur effet matériel et immatériel lié à la lumière. L'un de ses aspects les plus typiques est sa combustion du bois, créant une noirceur intense qui est intrinsèque au matériau.
  • Radu Oreian (1984, Tarnaveni, Roumanie) est diplômé de l'Université nationale des arts de Bucarest et de l'Université d'art et de design de Cluj-Napoca. Il utilise le dessin, la peinture et l'installation dans sa pratique. Le concept de « portraits collectifs », qui constitue le corps principal de l'œuvre d'Oreian, est placé à l'intersection de l'art, de la philosophie, du langage, de l'histoire et de la forme de complexité en constante évolution que la société génère aujourd'hui.
  • Le travail d'Andrew Orloski (1986, États-Unis) explore les notions de monumentalisme et de banalité avec un regard inquisiteur sur les objets ordinaires, souvent négligés, dont nous nous entourons quotidiennement. Son processus utilise une variété de techniques de fabrication de moules traditionnelles et contemporaines, qui aident à la transformation des objets à travers la matérialité.
  • Perino & Vele (Emiliano Perino, New York 1973 - Luca Vele, Rotondi 1975) œuvrent en faveur de l’utilisation du papier mâché. Broyant des journaux de différentes couleurs, ils recyclent les pages dans un mélange de mots et d’images, un mix médiatique qui, une fois formé, revient communiquer. Un jeu entre l’ironie des sens et l’ambiguïté des matériaux, dans une sorte d’antagonisme communicatif.
  • Túlio Pinto (1974, Brasilia, Brésil) s'intéresse à la tension créée par les rapports de forces. Ses sculptures juxtaposent souvent deux matériaux « opposés » tels que le métal et le verre soufflé, les équilibrant à l'aide de la gravité.

Galleria Anna Marra, active depuis 2013, est devenue une présence de plus en plus importante dans le secteur de l'art contemporain. Situé dans l'ancien ghetto juif de Rome, l'architecture minimaliste de l'espace est sa principale caractéristique. Cette impression se reflète dans le choix des expositions qu'il accueille, uniquement celles qui sont les plus essentielles et les plus rigoureuses dans leur recherche artistique.

La Galerie se concentre sur la valorisation des talents internationaux émergents et intermédiaires, qu'elle promeut en organisant des expositions à la fois dans ses propres espaces d'exposition et dans des institutions publiques.


La Galerie Nosco a été fondée à Londres en 2007 par Cyril Moumen. La philosophie de la galerie concerne les échanges culturels, la gestion de programmes de résidence pour approfondir le dialogue et enrichir la différence entre le conceptualisme, les pratiques, les environnements politiques et l'histoire culturelle dans une société d'art contemporain.

La Galerie Nosco a concentré son programme sur les artistes contemporains émergents d'Amérique latine au cours des 10 dernières années, mais a également travaillé avec des artistes des États-Unis, d'Europe et d'Afrique.


Sélection d'images