iMAL et Bozar organisent un événement de deux jours sur l'avenir de la vie avec l'intelligence artificielle

Les 8 et 9 décembre, EUNIC organise en collaboration avec Bozar et iMAL la troisième édition de l'événement The Future of Living (with AI). La première journée se déroulera à iMAL le vendredi 8 décembre, et la seconde à Bozar. L'exposition Code & Algorithms, qui se tiendra jusqu'au 18 février 2024, est également organisée à iMAL dans le cadre de cet événement.

Sous-titrée "Human, All Too Human" et organisée par Lucía García, directrice d'iMAL, cette édition de Future of Living est une conférence de deux jours réunissant les plus grands chercheurs, ingénieurs, artistes et penseurs du monde entier dans le domaine de l'IA. À travers des performances, des tables rondes et des conférences, nous explorerons ensemble de nouvelles histoires, de la dystopie à l'utopie, qui renversent le cours des choses et brisent les paradigmes en faveur d'un changement techno-social positif.
En avant-première de la conférence de deux jours, iMAL organise l'événement spécial "Be My Guest", un déjeuner animé par l'intelligence artificielle, le 7 décembre à 13 heures. Les journalistes peuvent s'inscrire en envoyant un courriel à [email protected].


The Future of Living 3: Human, All Too Human

La course à la création d'une machine plus performante que l'homme bouleverse tous les domaines de notre vie. Selon les experts, dans un peu plus d'un lustre, les modèles de la nouvelle IA dite « capable » seront non seulement à même d'exprimer des idées et de prendre des décisions, mais aussi d'exécuter une séquence d'actions.

Parallèlement, les capacités de l'IA deviennent de plus en plus sophistiquées d’un point de vue anthropomorphique. Discrètement, l'IA fouille notre passé, influence en direct notre présent et prédit notre avenir. En quelques mois, plus de 100 millions d'entre nous ont utilisé des programmes de ChatGPT ou de conversion de texte en image. Dans cet exercice, nous avons été témoins tant de l'intelligence que de la stupidité artificielle. Nous avons aussi vu comment l'IA est utilisée comme une arme pour influencer et manipuler le débat public. Et plus tôt que nous ne le pensons, l'IA nous chuchotera des conseils de vie délicats.

Jusqu'à présent, aucun développement technologique dans l'histoire de l'humanité n'a jamais eu le pouvoir et le contrôle sur nos vies. Même s'il est vrai que l'IA n'est pas naturellement autonome – ou pas encore –, ce transfert de leadership des humains vers les machines pourrait se produire plus rapidement que prévu. 

Une réflexion et une action s'imposent dès à présent. Comment pouvons-nous, en tant que citoyens, participer collectivement au processus d'introduction des capacités et des contraintes de ces modèles pour les rendre justes, inclusifs et véridiques ? Un véritable processus démocratique est-il possible ? L'art pourrait-il servir d'outil de mise au point ?

La troisième édition de The Future of Living n'est pas seulement une invitation à la réflexion et au dialogue, mais aussi au remodelage et à l'action collective. Sous le titre « Humain, trop humain », nous explorerons, de la dystopie à l'utopie, de nouveaux récits qui renversent le cours des choses et brisent les paradigmes en faveur d'un changement techno-social positif.


Conférence : 7, 8 & 9 décembre 2023
L'avenir de l'habitat 3 : Humain, trop humain
Commissaire : Lucía García
https://www.thefutureofliving.eu

Exposition : ​
Codes et algorithmes. ​
16 novembre 2023 - 18 février 2024
Commissaire : Manuela Naveau ​
https://www.imal.org/


Partenaires

Forum culturel autrichien, République d'Estonie, Ambassade du Luxembourg, Istituto Italiano di Cultura, Instituto Cervantes, Ambassade d'Espagne, Institut Liszt de Bruxelles, Wallonie-Bruxelles international, Centre tchèque de Bruxelles, Goethe Institut, Institut polonais. ​

L'événement a lieu dans le cadre de la présidence espagnole du Conseil de l'UE.

Cofinancé par l'Union européenne. Les points de vue et opinions exprimés sont toutefois ceux des auteurs et ne reflètent pas nécessairement ceux de l'Union européenne ou de la Commission européenne. Ni l'Union européenne ni l'autorité responsable ne peuvent en être tenues pour responsables.


Soutien

 


Le programme détaillé se trouve ici


 



 


 

À propos de Club Paradis | PR & Communications