Edith Dekyndt, Specific Subjects à la Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence

Edith Dekyndt
Specific Subjects
Commissaire de l’exposition : María Inés Rodríguez
22 mars – 27 octobre 2024
Vernissage 21 mars 2024
Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence
www.fondationcab.com


Le projet d'Edith Dekyndt pour la Fondation CAB à Saint-Paul-de-Vence, Specific Subjects, tisse des liens entre les technologies nouvelles et évolutives, les savoirs ancestraux et les enjeux contemporains. Certaines œuvres défient la décomposition de la matière, permettant d'esquisser une atmosphère entre brutalité et fragilité, problématisant la présence de ces deux notions antagonistes dans un même lieu. L’exposition à Saint-Paul-de-Vence est à la fois un parcours dans l'univers artistique d'Edith Dekyndt, où le dialogue entre la nature et la culture s'entremêle avec le territoire, ainsi qu’une expérience qui transcende les espaces habituels de l'art. Elle nous invite, en tant que spectateurs à explorer de multiples niveaux de signification et à remettre en question notre compréhension de l'espace, de la mémoire et de la temporalité. 

Dans le contexte actuel, marqué par des conflits et des transformations radicales de nos modes de vie et d'action, avec des répercussions économiques, matérielles, immatérielles et émotionnelles, l'artiste propose une série d'œuvres dans lesquelles la dynamique entre la nature et la culture, le rural et l'urbain, génère de nouveaux paradigmes auxquels il faut se confronter. 

Le titre de l’exposition, Specific Subjects, est une référence au manifeste influent de Donald Judd, "Specific Objects"1, publié en 1964. Bien que sa pratique artistique, développée depuis les années 1990, se caractérise par un langage sobre et une matérialité intensément évocatrice, Dekyndt s'éloigne délibérément d'un minimalisme plus hermétique, elle interpelle et évoque des "sujets" plutôt que des "objets". 

En fusionnant des approches conceptuelles, scientifiques et expérimentales, l'artiste déconstruit les signes de son processus créatif. Elle archive, collecte et catalogue des images, des sons et des objets en utilisant une méthodologie rigoureuse, manifestant une réalité symptomatique à travers son travail. 

Explorant les espaces de formation du savoir et les limites de son confinement, sa pratique adopte une perspective critique et spéculative, établissant les conditions nécessaires pour témoigner d'une réalité sociale et politique. Révélant une attirance pour l'insaisissable et l'intangible, son travail s'appuie sur les signes de l'impermanence, tout en évoquant l'empreinte laissée par l'histoire à la surface des choses, de l'architecture et des espaces publics. Cette démarche souligne l'urgence de questionner l'écriture et les récits historiques. 

María Inés Rodríguez, Commissaire de l’exposition 

 

1. Specific Objects, publié en 1965 in Arts Yearbook 8. 


Sélection d'images


Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence

La Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence, installée dans un superbe bâtiment des années 50, a pour objectif de poursuivre la mission de la Fondation Cab à Bruxelles dédié à l’art minimal et conceptuel à travers une double programmation: la présentation de la collection de la Fondation et les expositions thématiques et saisonnières. À cela s’ajoute un programme d’artistes en résidence pour la saison hivernale.

Entièrement rénovée par Charles Zana, architecte et designer français, la Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence dispose de plusieurs espaces d’exposition, d’une librairie-boutique et d’un restaurant. Cernée d’un jardin arboré avec vue sur le cap d’Antibes, quatre chambres d’hôtes uniques ainsi qu’une maison démontable Jean Prouvé viennent compléter l’expérience offerte aux visiteurs.

Saint-Paul-de-Vence, dont on ne présente plus la renommée mondiale, connue pour la Fondation Marguerite et Aimé Maeght qui abrite l’une des plus importantes collections d’art moderne au monde, est un lieu idéal pour mettre en valeur une collection privée et partager avec un public aussi large que possible cette passion pour l’art minimal.


Egalement à la Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence: Muller Van Severen

Pour cette exposition, le duo de designers belges Fien Muller (1978, Lokeren Belgique) et Hannes Van Severen (1979, Gand, Belgique) s’est concentré sur la présentation d’une sélection d’œuvres permettant de voir la collection en zoomant (littéralement grâce au duo de photographes Scheltens et Abbenes) mais aussi en dézoomant et en montrant des objets tels que des prototypes, des dessins, des matériaux, etc…


Contact presse

Micha Pycke
Club Paradis
+32 (0)486 680 070
[email protected]

 

À propos de Club Paradis | PR & Communications